AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pacific messerschmidt || terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pacific Messerschmidt
JUST INSANE


Nombre de messages : 36
Age : 23
Votre Avatar . : Hannah Murray
Date d'inscription : 02/01/2009

{Me; Myself & I.
Popularité:
0/100  (0/100)
"University; Who are you?_;: *Human' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 0:37


    Découvrez Yeah Yeah Yeahs!




      ;Name» Messerschmidt
      ;Age» 19 ans
      ;Année Universitaire» 2ème année


        .....
        PACIFIC MESSERSCHMIDT.
        #Feat Hannah Murray
        .....




        ;Surname» Pacific
        ;Date & lieu de naissance» 27/09 Chapel Hill
        ;Confrérie» Crazy



    You Know its very important..._


    ;my story»
      Je ne me souviens pas de ma naissance. Comme tout le monde j'imagine .. Mais quand l'image veut arriver dans mon esprit, tout ce qui me vient à l'esprit est .. chewing gum. Ne pensez vous pas qu'un petit bébé ressemble étrangement à la chose que les jeunes ruminent journées après journées ? Je trouve. C'est bizarre. Mignon, marrant, bizarre. J'imagine que ma mère ne devait pas être dans son meilleur état, à moins que votre définition d'en valeur soit suintante, criante, et surement en train de ressembler à quelqu'un d'agonisant. Superbe. Remarque, je suis sure que si on représentait la scène sur un tableau, les gens se l'arracheraient des mains pour l'avoir. C'est bizarre. L'accouchement. Il paraît que c'est merveilleux .. Je n'y vois qu'une représentation humaine d'un rite extraterrestre étrange. Ils doivent surement regarder ces pauvres femmes en rigolant dans un langage phéromonal incompréhensible. Parfois, j'aime à croire que je suis un de leurs envoyés sur Terre pour rendre compte des activités terriennes .. Mais je m'égare du sujet. Au final, j'étais quand même une petite boule de chewing gum, de sexe féminin. Oh, ils n'étaient pas spécialement malheureux. En fait, mes parents sont très féministes. Même mon père. Je suis persuadée qu'ils rêveraient d'être un couple de lesbiennes, mais c'est leur problème, après tout. Même pas le temps de me reposer à l'hôpital que déjà nous étions en voyage dans un pays pauvre d'Afrique ou d'Asie. J'avais tout vu. Rien qu'à trois ans, je pouvais me vanter d'avoir observé plus de misère qu'un homme normal dans sa vie. Mais je ne parlais pas énormément, et je n'avais pas d'amis, alors, cette activité m'était exclue. Ma famille n'était pas riche, ou en tout cas, pas excessivement. D'ailleurs, ils ne le voulaient pas, craignant que l'argent les transforme en égoïstes et hypocrites petits propriétaires qui passeraient leurs journées à bronzer et à compter leurs billets verts. Je n'allais pas à l'école, bien entendu, et mes parents se chargeaient de mon éducation, ce qui ne me dérangeait pas le moins du monde. Après tout, je voyais de splendides paysages et monuments, je rencontrais des personnes de toutes formes, tout âges et toutes couleurs, et je devais surement être plus avancée que les jeunes de mon âge dans la connaissance des différentes cultures. Je passais toute ma journée au grand air, et ça se ressentait sur les couleurs de mon visage.

      L'enfance, c'était le pied. A mes 11 ans, je crois que mes vrais géniteurs extraterrestres ont fait un lavage de cerveau à mes deux parents, car ils avait décidé subitement de me laisser à la maison. Génial, mais ce n'était pas comme ça que j'allais pouvoir faire mon compte rendu de l'activité terrienne. En plus de ça, j'allais expérimenter ce qu'on appelait « l'école », chose que je ne pouvais m'imaginer que par les rares films que j'avais visionné dans l'avion. Mais ce n'était pas tout à fait l'école, cet endroit où les enfants n'avaient l'air de ne vouloir que partager leurs gâteaux en toute amitié, mais le collège, que j'allai bientôt découvrir. Superbe. Il n'était qu'à un kilomètre de chez moi, mais, maladroite comme j'étais, j'avais quand même légèrement peur de me casser quelque chose sur le trajet. En grande voyageuse que j'étais, on pouvait s'imaginer que j'étais casse cou, mais pas du tout. Les premiers jours furent presque horribles, je crois que je n'étais pas connectée sur la même longueur d'onde que les gens de mon âge. Ils arboraient souvent cette figure étonnée qui leur était caractéristique apparemment, et ne cessaient de laisser des grands blancs gênés. Je n'avais pourtant pas l'impression de répondre tellement mal, peut-être que je subissais cette expérience pour rendre compte des différences liées au développement dans de différents milieux. Je notais tous les comportements anormaux dans le cahier que j'apporterais quand les extraterrestres me ramèneraient sur leur planète. Toujours était il que je n'avais aucuns amis. Pas un. Je ne pouvais pas m'empêcher de les réprimander en les voyant gaspiller la nourriture ou l'eau, chose qui me rendait systématiquement en colère. Ils semblaient m'appeler par divers adjectifs. Folle revenait très souvent. Mes parents n'avaient jamais pourtant diagnostiqué un quelconque problème mental chez moi. J'appris très vite à les ignorer, de toute façon, je ne pensais pas que l'objectif de ma mission consistait à faire ami ami avec les sujets expérimentaux. Je n'avais rien à faire, aucune passion, aucune occupation, et je ne pouvais que me languir en attendant mes chers parents pour qu'ils me racontent toutes les aventures qu'ils avaient bien pu vivre en mon absence. Il m'arrivait de pleurer toute seule sur mon lit, sans aucune raison. Parfois, je me faisais même peur. L'école n'arrangeait rien. Les cours magistraux étaient définitivement ennuyants, et je ne pouvais pas m'empêcher de m'assoupir parfois à m'imaginer dans la savane, en compagnie d'animaux sauvages. En y pensant, le collège n'en était pas loin, mais je n'avais encore rien vu, apparemment.

      Le lycée était encore pire. Les gens y étaient encore plus bizarres, et pourtant, je redoublais d'attentions à leur égard. A ceux qui murmuraient que j'étais bizarre, s'ajoutèrent ceux qui, avec pitié, répétaient que j'étais trop gentille. Je ne comprenais pas, était-ce un défaut ? En tout cas, je n'étais pas ce qu'on pouvait appeler sociale. Pourtant, je ne faisais que sourire à chaque instant, et j'essayais de partager ma joie et ma bonne humeur, ce qui semblait dans les livres que j'avais lu être un bon moyen d'être un aimant à gens. Parfois, on me disait des choses méchantes. Je feignais n'être pas vexée et m'enfermais dans mon petit rêve. J'étais persuadée que les gens étaient gentils, j'avais été entourée dans mon enfance de médecins humanitaires et de pauvres. Comment pouvais-je faire autrement ? On me faisait des blagues. Il arrivait que mes vêtements soient volés, ou que je me fasse mouiller par le tuyau d'arrosage « par accident ». Pourtant, je reparaissais chaque jour avec un sourire plus grand que le jour précédent. Je ne pouvais rien faire d'autre, la maison était encore plus déprimante que le lycée. Je rencontrais bientôt des gens aussi bizarres que moi, et je découvris les fêtes. Avec les fêtes, je découvris l'alcool. J'ai noté dans mon cahier que cette substance était un bon moyen de rapprocher les gens, en les rapprochant d'un état presque primitif. Je les imitais, et mon cercle de connaissances s'agrandissait. Je pouvais m'évader et me concentrer sur mon unique plaisir, et ils m'encourageaient. Mes notes étaient toujours catastrophiques, et je ratais souvent les contrôles pour avoir le minimum de notes, et pouvoir passer in extrémis pour chaque classe. Il arrivait que j'aie des 18, quand le sujet m'intéressait, mais je pouvais avoir des 3 quand je ne feignais même pas écouter le professeur. La soirée était consacrée à l'amusement, et je connus alors une sensation indescriptible grâce à la drogue. Tout le monde savait que c'était mal, pourtant, je ressentais enfin du plaisir et apparemment, de la même façon que mes compagnons humains. J'avais l'impression que je pouvais m'envoler par la fenêtre et rejoindre mes amis extraterrestres. C'était un test, j'en étais persuadée.

      La dernière grande étape à mon actif était mon entrée à la célèbre université de Chapel Hill. Je n'étais pas particulièrement excitée, après tout, ce n'était que comme le collège et le lycée, en seulement plus grand. Je me réjouissais d'avance de pouvoir assister à plus de fêtes que mon emploi du temps de lycéenne ne me le permettait. C'était grand, très grand, et même si j'étais persuadée que le nombre d'étudiants ne changerait rien à ma condition de solitaire, j'avais apparemment tord. J'avais des amis. Ce n'était pas si mal. Malgré cela, j'entendais toujours des chuchotements à mon passage dans les couloirs, et je crois que les gens s'interrogent encore sur ma santé mentale. Il faudra que je fasse un bilan lorsque j'y penserais, je commence légèrement à m'inquiéter. Ce qui m'inquiète également, c'est que le futur de notre pays soit abandonné à des gens aussi irresponsables tels que ceux que l'ont pouvait trouver ici. Même pas capables de ramasser un papier pour le mettre à la poubelle. Je me sens carrière de militante, et je bricole déjà des pancartes pour une prochaine manifestation. Il faut que je demande à quelqu'un néanmoins pour m'aider, il semble que j'ai le don pour m'enfoncer les clous dans les doigts.


    ;we are family»
      Apparemment, vous ne souhaitez pas que je vous parle de ma vraie famille, qui doit surement habiter à quelques millions d'années lumière d'ici. Mais je ne vous en voudrai pas, il semblerait que la majorité de la population humaine s'intéresse à la population humaine. Mes géniteurs se prénomment Alex, et Alex. Je m'amuse depuis ma tendre enfance à les appeler Carly et Curly, pour leur plus grand désespoir. Désolée, je suis incapable d'expliquer le pourquoi du comment. Carly, jeune étudiante fraichement diplômée de Yale, se convertit en médecin humanitaire et part alors en expédition au Kenya, pour nourrir et vacciner des enfants d'un petit village au nom imprononçable. Alors que la jeune fille était à la recherche de compresses, c'est le viril Curly qui se charge de les lui tendre. Au premier coup d'yeux, le coup de foudre. Bon, c'était juste pour romancer un peu et faire ressembler à un beau roman, en fait, ils ne s'étaient pas aimé tout de suite. Personne de ma connaissance n'est capable de déterminer à quel moment ils étaient passé du stade de collègue au stade de couple, mais ça c'était fait relativement vite. Ils avaient attendu un certain temps avant de m'avoir comme enfant, porter un bébé retardant Carly dans ses actions ayant pour but de sauver la Terre, et ils semblaient avoir décidé dès ma naissance que ce serait la dernière chose qui sortirait de son vagin. Tant mieux, je ne sais pas si j'aurais supporté un frère qui ne serait pas vraiment venu de la même planète que moi.


    ;character»

      souriante ; bavarde ; rêveuse ; délirante ; enjouée
      naïve ; étrange ; hypersensible ; tête en l'air ; maladroite


    I ask you something_

    Voici une questionaire a deux choix , pour mieux determiner la personalité de votre personage . Cochez vite et sans reflechir .
        [ x] Carambar
        [x ] Nuit
        [x ] Drogue
        [ ] Histoire d'un soir
        [ ] RNB
        [ ] New York
        [x ] Sexe
        [ ] Sex and the City
        [x ] Blanc
        [ ] Beauté

        [ ] Malabar
        [ ] Jour
        [ ] Alcool
        [x ] Amours pour toujours
        [x ] Rock
        [ x] Los Angeles
        [ ] Abstinence
        [ x] Gossip Girl
        [ ] Noir
        [ x] Intelligence



    Nothing sweet about me _

    ;ton pseudo» Bou
    ;ton pseudo pub rpg design» Bou
    ;ton age» 15 ans
    ;multicomptes ?» Nop'
    ;une remarque sur le forum ?» Très beau forum et postes vacants époustouflants


Dernière édition par Pacific Messerschmidt le Ven 2 Jan - 12:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rachel A. James
Admin _Little Cheerleader,&Popular Girl


Nombre de messages : 522
Votre Avatar . : Rachel Bilson
Date d'inscription : 29/10/2008

{Me; Myself & I.
Popularité:
10/100  (10/100)
"University; Who are you?_;: *Human' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 0:38

Yeah Yeah Yeahs (l). Bienvenue & bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléanore L. Rossum
▌ADMIN; « OH MY GOD! I'M REALY CRAZY. »


Nombre de messages : 1242
"Citation" : « Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c'est malhonnête. »
Votre Avatar . : Leighton Meester
Date d'inscription : 29/10/2008

{Me; Myself & I.
Popularité:
20/100  (20/100)
"University; Who are you?_;: *Crazy' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 0:42

Bienvenue &
Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacific Messerschmidt
JUST INSANE


Nombre de messages : 36
Age : 23
Votre Avatar . : Hannah Murray
Date d'inscription : 02/01/2009

{Me; Myself & I.
Popularité:
0/100  (0/100)
"University; Who are you?_;: *Human' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 2:12

;physical attraction»
    Je n'aime pas me regarder dans un miroir. Premièrement, parce qu'il renvoie une image faussée de nous étant donné que l'image est habilement inversée, deuxièmement parce que je suis persuadée qu'il y a un peuple derrière cette glace magique qui nous observe et s'amuse de nous lorsque nous nous reluquons, et troisièmement parce que je ne me trouve pas un physique agréable. Premièrement, je suis blonde. Je trouve que les brunes recèlent plus de mystère, et en plus, il semblait qu'un des clichés de la population masculine était de s'imaginer au bras d'une fille avec des cheveux comme les miens. Sauf que, toujours dans leur cliché, celle-ci devrait avoir une énorme poitrine et de belles et jolies formes. Dans les blagues et caricatures, il semblait qu'elles avaient également un pois chiche pour cerveau. Pour ma part, il semblerait que la peau ait été ajoutée directement après les os, et que mes créateurs extraterrestres aient oublié de m'injecter un peu de graisse par ci par là. Certaines filles ne se plaigneraient pas, j'imagine, mais mon physique n'avait rien d'attrayant. Je n'étais pas mince, j'étais maigre. Et pourtant, je ne me sous alimentais pas .. Je considérais les filles qui faisaient régimes draconiens et autres comme délibérément stupides. Dire que des gens tueraient pour avoir de la nourriture, et elles la gaspillaient. Bien sûr, je n'englobe pas dans cette définition les filles aux troubles du comportement alimentaire. Les troubles, je connais. Si mon corps ne donnait pas envie qu'on y attarde le regard, je ne trouvais pas mon visage d'une quelconque beauté supérieure. En effet, mes yeux étaient relativement grands, j'ai cette habitude de les écarquiller constamment, mon nez fin et retroussé à la manière d'un museau de souris, et ma bouche n'était pas très originale, bien que je puisse la décrire comme assez pulpeuse. Mes parents n'avaient jamais pensé à me faire mettre un appareil dentaire, et les petites dents de devant semblaient vouloir dépasser de ma bouche comme si elles avaient peur de rester enfermées à jamais dans la prison que formait mes lèvres fermées. Je n'avais décidément pas un physique normal, mais beau, non plus.


;be cool»
    Je n'ai jamais été douée pour parler à d'autres êtres humains, surement parce que je devais être issue d'une autre planète comme je me l'imaginais. Bien que je n'aie jamais eu de vrais amis durant mon enfance, j'avais eu des compagnons de fête que je n'avais jamais revu. A mon entrée à l'université, j'avais commencé à voir des personnes fréquemment, et je pris quand même plus d'aisance à l'oral que je m'imaginais capable. Néanmoins, il semble que je suis toujours à côté de la plaque dans les conversations, mais ça ne me déstabilise pas. Cliff Motsen [ft Sean Faris] par exemple, ne semble même pas prendre en compte ce dont j'ai l'air au premier abord et semble m'aimer pour ce que je suis. Peut-être une dérangée mentale, qui sait, mais j'ai l'impression que ses sentiments à mon égard sont totalement sincères, comme ceux que j'ai au sien. Je peux définitivement dire que Cliff est mon meilleur ami, il se montre tellement adorable et protecteur envers moi. Je n'imagine même pas la fin de nos études et le moment où nous serons obligés de nous séparer, et je fais mon possible pour ne pas y penser. Bryanna Sanders [ft. Katie Perry] est une de mes amies également, et je pense qu'elle vient de la même planète que moi. C'est une des seules personnes avec qui je peux me brancher sur la même longueur d'onde, et ça me fait extrêmement plaisir. On nous regarde toujours bizarrement, mais après tout, je m'en fiche bien. Abby Garner [ft Ashley Olsen] est une amie .. en quelque sorte. Elle est vraiment différente de moi, je me demande même parfois pourquoi elle s'embête à me tenir compagnie. Mais je ne vais pas me plaindre, de toute façon .. Je n'ai pas énormement de connaissances, mais j'ai l'impression que la qualité prime sur la quantité. Et puis, il ne faut pas trop que je m'attache, au cas où mes géniteurs extraterrestres me renverraient sur ma planete. Aliénor Shannon Danburry [ft Doutzen Kroes] est une fille avec qui j'étais quelque peu en compétition pour entrer dans la confrérie. Mais nous sommes rentrées toutes les deux. J'ignore si les tensions sont completement retombées de son côté, mais du mien, je n'y pense même plus. Après tout, je ne suis pas du tout le genre de filles à jouer à ce genre de jeu mesquin, et c'est passé maintenant .. Est-ce que je me suis entichée d'un humain ? La réponse est oui. Wade Ben Bishop [ft Scott Michael Foster] semble être pour moi l'homme de ma vie. J'aimerais qu'il me considère de la même manière, mais je crois qu'il est totalement à côté de la plaque .. Je peux toujours tenter ma chance.


Terminé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April H. Garner
    My; Only God is My Vodka.



Nombre de messages : 509
Votre Avatar . : MK Olsen
Date d'inscription : 01/01/2009

{Me; Myself & I.
Popularité:
5/100  (5/100)
"University; Who are you?_;: *Human' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 2:14

    Welcome =). Cassie Hannah I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa B. Cole
    I'm your queen; in my world.



Nombre de messages : 878
Votre Avatar . : Emma Watson •
Date d'inscription : 01/01/2009

{Me; Myself & I.
Popularité:
36/100  (36/100)
"University; Who are you?_;: *You Gonna Far Kid' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 2:16

    Bienvenue (: !
    Je n'ai pas eu le courage de tout lire mais la partie que j'ai survolé semblait super ;
    très belle plume & bonne imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacific Messerschmidt
JUST INSANE


Nombre de messages : 36
Age : 23
Votre Avatar . : Hannah Murray
Date d'inscription : 02/01/2009

{Me; Myself & I.
Popularité:
0/100  (0/100)
"University; Who are you?_;: *Human' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 2:19

Merci à vous deux I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacific Messerschmidt
JUST INSANE


Nombre de messages : 36
Age : 23
Votre Avatar . : Hannah Murray
Date d'inscription : 02/01/2009

{Me; Myself & I.
Popularité:
0/100  (0/100)
"University; Who are you?_;: *Human' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 15:53

Je double post parce que apparemment on ne m'a pas vue xD
J'ai terminé x')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulse S. Stanford
    queen of the CHATB ; » Super Admin



Nombre de messages : 481
Date d'inscription : 29/10/2008

{Me; Myself & I.
Popularité:
20/100  (20/100)
"University; Who are you?_;: *Crazy' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 16:03

    Ta fiche est super ;; et en plus même si c'est pas moi qui ai fait ce PV , ça colle parfaitement au personnage =)
    Donc je te valide sans problèmes =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 16:04

    Messerschmidt ... Comme dans IT GIRL. I love you


    <-----------------
Revenir en haut Aller en bas
Corie B. Kane
    Hot, Bitch & Wore it's me.



Nombre de messages : 335
Votre Avatar . : Jessica Szohr
Date d'inscription : 02/01/2009

{Me; Myself & I.
Popularité:
5/100  (5/100)
"University; Who are you?_;: *Human' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Ven 2 Jan - 19:58

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pacific messerschmidt || terminé.   Aujourd'hui à 22:44

Revenir en haut Aller en bas
 
pacific messerschmidt || terminé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Band of brothers ? Non The Pacific !
» LEGEND OF PACIFIC 3.0
» Challenge Architecture extérieure - Tony.3ds /// SketchUp - Artlantis - Photoshop
» récupérer l'info " lecture terminée" avec le plugin VLC ?
» [Terminé] Ashampoo : 5 logiciels gratuits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flavor of the week;; le forum de référence de PRD. :: .« Rules and Cie » :: _*Registers. :: _Présentations Validées-
Sauter vers: