AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Garance M. Ledlow is here ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garance M. Ledlow

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Garance M. Ledlow is here ...   Sam 2 Mai - 1:09










    .....
    Garance Meira. Ledlow.
    #Feat Natalia Vodianova
    .....




      ;Name» Ledlow
      ;Surname» Garance, Meira
      ;Age» 19 ans
      ;Date de naissance» 14 avril 1988
      ;Lieu de naissance» Californie
      ;Confrérie» Money
      ;Année Universitaire»
      1e année ( )
      2e année ( )
      3e année (X)
      4e année ( )
      5e année ( )
      Autre ( ) Précisez.




Y o u . K n o w . i t s . v e r y . i m p o r t a n t . . . _


;my story»



    « Louka, regarde ... Elle est belle non ?
    - Grbf ... mmhm ... euhn ...
    - Chérie, il ne peut pas encore comprendre ...
    - Bien sûr qu'il peut. Hein mon ange, hein dit qu'elle est mignone comme tout ta petite soeur ?
    - Hunaun.
    - Comment vas-t-on l'appeller ?
    - Meira.
    - Hum.
    - Quoi ?
    - C'est peut être un peu trop ... Etrange, non ?
    - Mmm ...
    - Garance. Garance Meira

    Garance Meira ... Un nom bien original pour une petite fille qui ne l'était pas moins. Traînée par son aîné de deux ans, elle grandira plus vite que la moyenne. Un peu garçon manquée, un peu rêveuse, très joueuse et peu obéissante, son éducation fut moins simple que celle de son frère. A six ans déjà elle sortait pendant des heures, se pensant seule alors que son frère la chaperonnait discrétement. Seule elle s'allongeait dans l'herbe, bondissait, sautillait, papillonait ... Difficile de la fixer plus de trente seconde. Souvent, il la perdait de vue pour la voir réaparaitre devant lui quelques secondes plus tard ...

    « Je t'ai vu Louka. »

    Et la seconde d'après, elle repartait papilloner plus loin, comme si de rien n'était. Difficile à cerner dajà enfant, se montrant très indépendante vis à vis de ses parents, elle présentait néanmoins une addiction à son frère, le questionnant sur tout, le suivant partout. Des amis ? Elle en avait quelques uns ... Mais pas de meilleure amie, pas de vrais amis proches qu'on ramène à la maison. Juste quelques copains à qui elle souriait à l'école, et qu'elle laissait dans la salle de classe comme s'ils n'étaient là que pour combler le vide présent, pour briser le silence.

    L' Adolescence. L'âge bête. Celui des copains, des premiers amours, des fêtes et des folies. Elle ? Elle suivit le mouvement, comme toute jeune fille qui se respecte. Travaillant à l'école juste ce qu'il fallait pour satisfaire ses parents, elle avait beaucoup de temps à côté. Temps qu'elle passait la plupart du temps avec son frère et ses amis. Sortant le soir, faisant la fête raisonablement, elle s'ennuyait la plupart du temps. Danser sur la piste pour rencontrer des gens ? A quoi bon ? Ce qu'elle avait lui convenait parfaitement. Pourquoi aller chercher mieux ailleurs, quand on a chez sois tout ce que l'on peut désirer ? Danser au milieu de la piste, seule, sur une chanson que personne ne connait et dire non aux gens qui vienne vous proposer de la compagnie. Tourner, tourner, tourner encore. Rire toute seule au centre du dancefloor sans que personne ne comprenne pourquoi jusqu'à ce que la tête tourne et que le sol commence à tanguer comme un bateau. S'arrêter, tomber à genou et sourire. Droguée de la vie, dépendante de la folie. Se relever, aller s'assoir dans un coin.

    « Garance, ça va ma puce ?
    - Mmm. Je vais rentrer.
    - Ca ne va pas ? Tu n'as pourtant rien bu.
    -Je m'ennuie maintenant. A demain Louka. »

    Un bonheur si simple que ça ne peu pas durer, c'est évident. Sinon, à quoi bon en parler. Elle était folle mais elle vécu heureuse et tout fini bien. Cela serait si simple. Et pourtant, pendant les grandes vacances juste avant son entrée au lycée, un drame se produisit, venant gâcher sa vie si simple et légère, frivole.

    Elle sort de chez elle, court jusque la forêt. Elle rentre dedans, tourne sur elle même encore et encore, trouve un coin d'herbe et s'y étale, roule sur elle même. Elle relève les yeux, souriante, persuadée que, comme d'habitude et ce depuis longtemps son frère et là, derrière un arbre à faire semblant de se cacher, alors qu'ils savent éperdument tout deux que l'autre sait. Mais non. Il n'est pas là. Certains auraient continué comme si de rien n'était mais elle en est incapable : c'est la première fois qu'il n'est pas là. C'est une évidence, il lui est arrivé quelque chose. Il n'est pas là et il ne le sera jamais plus. Une larme roule doucement sur sa joue, elle rentre chez elle, ouvre la porte.

    « Maman ? Maman Louka est rentré ?
    - Non chérie, il n'est pas là.
    - Maman, il lui est arrivé quelque chose.
    -Qu'est-ce que tu racontes ma belle, il va rentrer ne t'en fais pas. Vous êtes trop dépendant l'un de l'autre. Allez, files. »

    Evidemment, Louka n'est jamais revenu. Arrivée au lycée, premier jour. Garance n'ouvrira pas la bouche, ne parlera à personne. Pour dire quoi ? Sa vie était brisée, son frère parti. Mais pourquoi ? Elle avait besoin de savoir pourquoi il l'avait abandonnée, laissée avec ses parents. Des questions qui resteront sans réponses. A partir de ce moment elle ne sera plus jamais la même. La jeune fille légère fait place à une jeune femme toujours ailleurs, comme dans un autre monde. Peu bavarde, chacun de ses mots pèsent. Les rares personnes auquelles elle parle ne savent rien d'elle ou très peu. Un mystère. Une jeunne femme qui ne conçoit pas la vie sans danger, qui fonce au devant des ennuis. Une jeune femme d'apparence si pure que personne n'ose l'approcher ni la toucher de peur de la voir se briser sur place, alors qu'elle se veut forte et téméraire. Une vie sans danger ne l'attire pas, elle veut tout tester, tout connaitre. Elle laisse néanmoins cette apparente fragilité et froideur paraitre, préférant être vue comme farouche pour ne pas être approchée de trop près. Un groupe d'amis, c'est bien trop rassurant. Un confort, une petite vie de mouton. Tout ce à quoi elle se refuse, ses interdits. Tout tenter tout voir tout connaitre. Seule. N'avoir peur de rien.

    Ses parents se rendent compte de son isolement et déménage dans le centre ville. Ils en ont largement les moyens, lui travaillant dans une agence de publicité, lui dans le cinéma. Elle sent le piège mais se laisse faire, après tout rien n'a d'importance à ses yeux, elle ne fuit rien, elle ne court après rien ... Jusqu'à ce qu'elle arrive à l'université. Elle sort le soir, au départ pour faire peur à ses parents puis par envie. Dès ses dix-huit ans, elle coupe les ponts avec ses parents. Ils sont trop "confortables" là encore. Elle aime trop être sans attache, imprévisible, ça en devient presque un jeu. Chercher à faire ce qu'on ne ferait jamais d'habitude. *Chiche*

    Elle joue beaucoup en se fichant de perdre ou de gagner, rencontre des gens qui comme elle ont de l'argent et rien à perdre. Elle voit un nouveau monde de fêtes, d'alcool et de drogue s'ouvrir à elle. Au départ elle y résiste, par obstination et aussi quelque part par raison. "Cause it's wrong"

    Mais là encore ça ne dure qu'un temps. Tiens, la drogue c'est dangereux ? *Chiche*. Pas qu'elle soit accro, mais cela devient régulier. Mais après tout, rien n'a d'importance, mm ?
    .



;we are family»


    Garance n'a jamais été très caline. Papa/Maman, c'était un peu comme deux personnes qui la nourrissaient, la logeaient et voilà. Son frère par contre, ça c'était quelque chose. Elle était dingue de lui, aurait fait à peu près n'importe quoi pour lui faire plaisir, l'impressioner, elle le vénérait presque. Sa seule attache rééle dont elle était incapable de se défaire. Lui était très protecteur avec elle, il la suivait partout, s'occupait d'elle tout le temps. Ils avaient une relation très fusionelle. Depuis le jour où il est parti sans donner la moindre explication, rien, pas un mot, ses relations avec sa famille ont empirés. Elle n'avait presque plus de contact avec ses parents et dès ses 18 ans, elle a coupé les ponts avec eux. Il lui arrive de composer leur numéro, mais elle raccroche toujours avant même d'avoir entendu la tonnalité. Trop compliqué, et trop simple à la fois pour elle.




;physical attraction»


    En apparence, une beauté froide et impassible. Une longue crinière blonde qui tombe en cascade sur ses épaules, obtenue grâce à un rapide coup de brosse négligé. A qui donc voudrait-elle plaire si ce n'est à elle même ? Des atouts physique non cultivés, laissé brut par la nature sur un visage pâle aux traits fins et réguliers. Des yeux gris, presque transparents, pénétrants et envoutants. Se posant avec curiosités sur les objets et les personnes, ils ne se contentent pas de les caresser mais les transpersent avec gourmandise. Des joues naturellement pâles qui rosissent lorsqu'elle rit, une fossette au coin de sa bouche l'accompagnant. De petites tâches de rousseurs apparaissant lorsqu'elle reste trop longtemps au soleil, ne bronzant pourtant que très peu. Et sa bouche, qu'elle n'aime pas énormément. Trop pulpeuse, trop ronde, trop large, trop acceuillante. Trop rouge sans artifices. Trop trop. Mais elle n'a pas qu'un visage, les dieux, cléments, lui ont également offert un corps. Un corps trop embarrassant à son gout, trop lourd. Pourtant, elle est très mince, voir trop, presque maladive. Son corps chétif suscite parfois les murmures dans son dos. Anorexique ? Se prive-t-elle ? Non, absolument pas. Gourmande autant en gastronomie que dans la vie, elle n'envisage pas la vie sans chocolat. Sa morphologie est comme cela, elle ne prend pas un gramme. Toujours à gambader, elle a une forme respectable sans pour autant s'entretenir volontairement. En ce qui concerne ses tenues, il y a peu à dire : elle aime faire original. Pas vulgaire, mais pas non plus négligée, elle aime beaucoup choisir ses vêtements en se demandant à quoi pourrait lui servir cet accessoire ... Et si elle a un autre péché mignon que le chocolat, il n'y a pas de doute, ce sont bel et bien les chaussures de grandes marques. On a tous nos petites manies, n'est-ce pas ?
    .




Dernière édition par Garance M. Ledlow le Sam 2 Mai - 21:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance M. Ledlow

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Garance M. Ledlow is here ...   Sam 2 Mai - 1:09

;character»

    * Surprenante _ Originale _ Drôle _ Franche _ Autonome
    * Etrange _ Franche (aussi) _ Fétarde _ Tête-en-l'air _ Solitaire
    * La folie, la passion. La solitude, la douleur. Comment définir un caractère ? Garance n'est pas une jeune femme dans la norme. Avant son entrée au lycée, elle était très frivole et légère, douce. Mais depuis la dispartition de son frère, son tempérament a changé. Sans cesse, elle remet tout en question. Souvent, les gens se demande comment elle est vraiment. Peu osent l'approcher, la trouvant trop originale. Apparence d'ange, elle étonne. Pourquoi ne pas en profiter ? Mais à ses yeux, rien ne sert de chercher une vie sociale remplie. Rien ne sert de chercher une vie sociale tout court : elle est ainsi faite. La solitude ne lui pèse pas , elle l'appaise. Danser seule au milieu de la piste ne la gène pas : ça la soulage. La foule l'opresse, l'éttouffe, l'empêche de respirer. L'espace la laisse s'épanouir, s'étaler. Petite fleur douce, seule, fragile ? Non, pas vraiment non. Elle ressent le besoin de repousser ses limittes. Elle tient à être capable de tout. Les défis énnoncés à haute vois, comme ceux lancés par elle même dans sa tête ne peuvent pas rester en suspend : elle doit se prouver qu'elle est capable de les relever. Ne lui demander jamais si elle est capable de faire quelque chose ...

    « Mary, cap ou pas cap de ...
    - Cap. »
    ... Vous avez la réponse.

    Parler pour ne rien dire n'est pas sa tasse de thé. A ses yeux, chaque parole, chaque lettre de chaque mot doit signifier quelque chose dans une conversation. Dire ce qu'elle pense, et signifier aux autres qu'elle n'a pas besoin de toutes les informations qu'ils semblent vouloir donner, comme pour venir vomir le flot de paroles qui les etouffe. Aussi, si elle peut se montrer cassante c'est rarement dans un réél but blessant, mais davantage dans une idée de franchise parfaite et de nécessité de fuite ...

    « Je déteste l'hypocrisie.
    *comme tout le monde ...*
    - Moi j'adore ça. »

    Sourire, partir, disparaitre. Elle est ainsi faite : farouche mais franche, pleine de répartie et de follie, de mystère et de solitude.


;be cool»
    est une jeune femme qui apprécie énormément la solitude. Les gens l'opresse, elle se sent enfermée. Avoir un groupe d'amis, c'est devoir sortir avec eux, manger avec eux, rire de leurs plaisanteries. Avoir un copain c'est devoir rendre des comptes, être là, présente, disponible. Ce n'est pas pour rien qu'elle refuse la technologe : elle veut être injoignable. Si elle veut partir des heures, personne ne pourra la joindre. On n'est pas libre d'être qui on veut être, de faire ce qu'on veut faire lorsque l'on est emprisonnés dans des relations. Il faut rire quand il faut rire, pleurer quand il semble être de bon ton d'être triste... Attention, elle n'est pas asociale : elle est tout à fait capable de tenir une discution agréable avec un personne inconnue. Elle n'aime tout simplement pas les liens qui pourraient l'emprisoner dans une routine confortable et rassurante, et préfère pour cela laisser paraitre son masque de jeune femme farouche pour être sur de n'être approché que par ceux qu'elle se défie elle même de connaitre.
    Elle a tout de même quelques amis, mais ils savent qu'ils ne doivent pas s'attendre à la voir venir lorsqu'ils la veulent, ou à lui donner des obligations. Oui, elle a déjà eu plusieurs copains, mais jamais de longues relations. Elle n'a jamais de projets, ni à long terme, ni à court terme. Ainsi, difficile de construire une quelconque relation.
    .



I . a s k . y o u . s o m e t h i n g_
Voici une questionaire a deux choix , pour mieux determiner la personalité de votre personage . Cochez vite et sans reflechir .


      [¤] Carambar
      [¤] Nuit
      [¤] Drogue
      [¤] Histoire d'un soir
      [ ] RNB
      [ ] New York
      [¤] Sexe
      [ ] Sex and the City
      [ ] Blanc
      [ ] Beauté

      [ ] Malabar
      [ ] Jour
      [ ] Alchool
      [ ] Amours pour toujours
      [¤] Rock
      [¤] Los Angeles
      [ ] Abstinence
      [¤] Gossip Girl
      [¤] Noir
      [¤] Intelligence



N o t h i n g . s w e e t . a b o u t . m e _
;ton pseudo» Mary*Popin's.
;ton pseudo pub rpg design» Marie.
;ton age»17.
;multicomptes ?» Non.
;une remarque sur le forum ?» Il est superbe ... magnifique design, vraiment.
;code du règlement» Love is a game.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal J. Kane

avatar

Nombre de messages : 949
Age : 25
Votre Avatar . : Megan Fox
Date d'inscription : 01/01/2009

{Me; Myself & I.
Popularité:
47/100  (47/100)
"University; Who are you?_;: *Money' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: Garance M. Ledlow is here ...   Sam 2 Mai - 10:12

Hey, sympa la présentation
  • Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance M. Ledlow

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Garance M. Ledlow is here ...   Sam 2 Mai - 11:27

Merci beaucoup =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galla O'Connor
    admin, une Belle et mauvaise fille

avatar

Nombre de messages : 593
Age : 25
"Citation" : « Celui qui peut charmer, charme. »
Votre Avatar . : Annalynne McCord
Date d'inscription : 29/10/2008

{Me; Myself & I.
Popularité:
10/100  (10/100)
"University; Who are you?_;: *Huddle Formation' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: Garance M. Ledlow is here ...   Sam 2 Mai - 15:56

Terminé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance M. Ledlow

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Garance M. Ledlow is here ...   Sam 2 Mai - 16:02

oui =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulse S. Stanford
    queen of the CHATB ; » Super Admin

avatar

Nombre de messages : 481
Date d'inscription : 29/10/2008

{Me; Myself & I.
Popularité:
20/100  (20/100)
"University; Who are you?_;: *Crazy' member
"Caractère; Points forts & faibles_;:

MessageSujet: Re: Garance M. Ledlow is here ...   Sam 2 Mai - 20:35

    Je te valide =)
    Bienvenue et bon jeu =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance M. Ledlow

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Garance M. Ledlow is here ...   Sam 2 Mai - 20:58

Woaw c'est du rapide =) Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Garance M. Ledlow is here ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Garance M. Ledlow is here ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flavor of the week;; le forum de référence de PRD. :: .« Rules and Cie » :: _*Registers. :: _Présentations Validées-
Sauter vers: